Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog d'Alain Paul Nicolas

Pour le Rassemblement des Africains pour l'indépendance de l'Afrique, afin de mettre fin aux territoires issus de la colonisation ; à instaurer une monnaie pour remplacer le franc CFA ; de changer les Institutions et les Constitutions, afin de prendre en compte l'histoire, la culture et les réalités de ces pays en les conciliant notamment avec la modernité.

Qatar - « L’argent ne fait pas le bonheur mais… »

Toutes personnes qui seraient tentés de s’exiler à Doha pour obtenir une vie meilleure, feraient bien d’y réféchir à deux fois.

Deux informations judiciaires ont été ouvertes récemment en France, la première contre X, vise des chefs d’escroquerie et recel, de conditions de travail et d’hébergement contraires à la dignité, d’extorsion aggravée et faux en écriture privée. La seconde contre X également pour escroquerie, abus de confiance et tentative d’extorsion aggravée. Ces plaintes ont été déposées par trois expatriés français revenus en France.

Leur histoire est peu banale et n’est pas isolée.

D’autres cas similaires subsistent au pays de l’argent roi, le Qatar. Les personnes visées par ces plaintes ne sont pas des petits malfrats. Non. Il s’agit de membres de la famille royale régnante. Il était déjà curieux qu’un chef d’État (l’actuel émir du Qatar) soit propriétaire d’un club de football en l’occurrence le PSG, mais à l’époque des faits reprochés, il était aussi président du Comité national olympique. Quand au ministre de la Défense il est président d’un club de football !

Le président du conseil d’administration du Paris Saint-Germain, le Qatari Nasser Ghanim Al-Khelaïfï à l’issue du match PSG-Bastia, après le coup de tête du Brésilien Brandao contre son joueur le Brésilien Thiago Motta, avait devant les caméras TV réclamé une « décision exemplaire, une lourde sanction », voire même « une suspension à vie »… et ajouté que le geste de Brandao était « très grave » et donnait une « mauvaise image pour le football ».

Le 9 juillet 2006, lors de la finale de la coupe du monde de football à Berlin, le capitaine de l’équipe de France Zinedine Zidane assène un coup de tête au thorax du joueur italien Marco Materazzi. Dans les minutes qui suivent il devient un « héros » ?

Dernièrement, en Algérie, le joueur Albert Ebossé, est décédé de sa blessure occasionnée par un projectile lancé par des spectateurs furieux à l’issue du match entre la JSK et l’USM Alger (USMA).

Tous ces faits donnent une mauvaise image des joueurs de football mais posent aussi des questions sur le comportements des supporters.

Pour en revenir au Qatar et pour répondre à Nasser Ghanim Al-Khelaïfï, les faits de Corse sont graves, mais sans égale mesure avec les agissements de certains dirigeants du football au Qatar et le chantage exercé par les plus hautes autorités de ce pays à l’encontre de ceux qui ont cessé de leur plaire.

L’émir se croit tout puissant : a-t-il droit de vie ou de mort ?

La sanction serait de leur retirer l’organisation de la coupe du monde de football en 2022.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article