Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rassemblement des Africains pour l'indépendance de l'Afrique

Amadou Hampâté Bâ, Cheikh Amidou Kane, Thomas Sankara, Nelson Mandela, Youssouf Tata Cissé... les modèles ne manquent pas pour nous libérer des chaines qui nous lient depuis la " non " fin de la colonisation, à nos dictateurs, ceux qui ont pris le relais de leurs maîtres, notamment la France en ce qui concerne l'Afrique francophone. Il est plus que temps de rendre caduc les Constitutions héritées de la colonisation et perpétuées depuis ; de redéfinir le cadre politique de nos pays ainsi que leurs territoires, qui furent là aussi morcelés par des frontières imaginaires des Européens et enfin instaurer une monnaie africaine pour mettre fin au scandale du franc CFA.

François Fillon, main basse sur le parti

Les " duettistes " Nicolas Sarkozy et François Fillon ont-ils scellé un pacte avant la primaire de la droite ? Notre duo de choc a-t-il décidé que celui qui arrive au second tour de la dite primaire sera soutenu par le perdant afin de faire chuter leur adversaire commun Alain Juppé. 

Au premier tour, les Français qui se sont déplacés, droite et gauche confondues, ont voté massivement pour Alain Juppé et François Fillon. Au second tour, Nicolas Sarkozy a tancé ses troupes pour éliminer son ancien ministre des Affaires étrangères. Et François Fillon à une très large majorité des voix est devenu le candidat des Républicains pour l'élection présidentielle. Les sarkozystes pouvaient se frotter les mains en pensant à l'après-présidentielles.

Patatras ! L'affaire dite Pénélope est venue se glisser là. L'honnête Monsieur Fillon serait-il devenu Monsieur Filou ? ... Puis vint la traditionnelle visite au salon de l'Agriculture.  La guignolesque conférence de presse du Sieur Fillon pour dénoncer l'acharnement de la justice à son encontre et l'acharnement des journalistes laisse pantois. François Fillon a-t-il menti, en affirmant que les juges voulaient l'entendre le 15 mars prochain pour le mettre en examen, ou a-t-il transformé la réalité de sa convocation judiciaire ? Il pourrait comparaître par exemple comme témoin assisté.

Son manque de parole a fait fuir une bonne parti des cadres du parti mis à part les amis de Nicolas Sarkozy. Un plan B devait soi-disant voir le jour mais en réalité ceux qui lundi ont reconnu, François Fillon, comme le seul prétendant des Républicains à l'élection présidentielle Fillon sont ceux qu'il avait lui-même installé après sa victoire à la primaire de la droite.

François Fillon, au fil de ses interventions, nous assène un discours de plus en plus dur. Les thèses de Nicolas Sarkozy sont reprises sans aucun états d'âme telle la majorité pénale à seize ans... Lors de son show au Trocadéro, certains amis de Nicolas étaient présents, Messieurs Chatel, Baroin, Bernard Debré, etc. Sans oublier ses amis du mouvement Sens Commun dont son président Christophe Billan ne cesse de dénoncer la machination dont est victime son poulain.  

Alain Juppé a annoncé officiellement lundi matin qu'il renonçait et qu'il ne serait pas le recours pour un plan B. Les jeux sont faits. La porte est grande ouverte pour que les deux compères, Nicolas Sarkozy et François Fillon, tentent de reconquérir le pouvoir qu'ils ont perdu il y a cinq ans. Il n'est pas inutile de souligner que François Fillon fut le seul Premier ministre de Nicolas Sarkozy durant son quinquennat. Dans son discours au Trocadéro il a fait un inventaire du bilan de la France sous la présidence d'Hollande. Il a omis de rappeler qu'il fut co-gérant de la France de 2007 à 2012, qu'il n'avait pas trouvé à redire qu'en Kadhafi était venu pique-niquer à Paris ou que l'actuel dictateur syrien paradait dans la tribune présidentielle à l'invitation du président Sarkozy, ou que le même Sarkozy faisait copain copain avec le père de l'actuel émir du Qatar. Pays qui avec l'Arabie saoudite nous exporte leurs fantasmes religieux d'un monde qui n'a jamais vraiment existé.

François Fillon a réussi son OPA sur le mouvement Les Républicains. Son coup d'éclat c'est transformé par une prise en main de son parti.

Monsieur Fillon dénonce l'acharnement de la justice à son égard en ne le considérant pas comme un citoyen ordinaire. Qui par exemple a modifié la loi sur les délais de prescription en matière pénale ? Les députés français à l'Assemblée nationale le 17 février 2017, en rendant impossibles les poursuites judiciaires au-delà d'un délai de douze ans.

Heureusement il y a tout de même une justice. Nicolas Sarkozy va se retrouver sur le banc des accusés avec ses amis au tribunal correctionnel pour l'affaire Bygmalion. Il est poursuivi pour financement illégal de campagne électorale. Lui qui avait crié au complot et dénoncé le comportement des juges aura tout le temps de s'en expliquer. 

 

 

  

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article