Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog d'Alain Paul Nicolas

Rebelles d'Afrique et d'ailleurs cherche à mettre en place de nouvelles Institution et Constitution dans les pays d'Afrique en tenant compte de leur histoire et de leur culture, et en tentant de concilier tradition et modernité. La réflexion porte également sur l'abandon du franc CFA, et d'un redécoupage de territoires, car les uns et les autres sont ceux hérités de la colonisation. Entre 1500 et 1900, les Africains sont passés de 17 % à 7 % de la population mondiale. Il faut compter en moyenne quatre victimes collatérales pour un esclave vendu. Soit près de 100 millions de personnes ? (L'Afrique des idées, " Quel est le bilan humain de la traite négrière " par E. Lerouiel).

Il faut condamner et combattre ceux qui tuent au nom de Dieu (Allah)

Dieu est le plus grand « Allahu akbar ». Pour l’islam, cela signifie que « Lui seul est grand ». Pour la majorité des religions, Dieu est seul et unique et sa figure est celle du Père y compris dans l’islam.

C’est la raison pour laquelle les croyants des religions sont choqués lorsque des tueurs d’attaques terroristes le font au nom de Dieu en criant « Allahu akbar » !

La religion est du domaine du privé. L’on peut croire ou ne pas croire, l’on peut être croyant pratiquant régulièrement ou occasionnellement, croyant non pratiquant, et athée. C’est une relation directe entre Dieu et soi-même, sans passer par des intermédiaires. Il est d’ailleurs dommage que le nom de Dieu (Allah) soit utilisé à tort et à travers pour expliquer tel ou tel évènement de la vie courante, et qui n’a guère à voir avec la religion. Laissons le sacré au sacré.

Hormis Dieu (Allah) il y a également les prophètes… Moïse pour les juifs, Jésus (Dieu fait homme) pour les chrétiens et Mahomet pour les musulmans… Certains voudraient réinterpréter les livres saints en manipulant les esprits, et en voulant opposer les sociétés entre elles.

Actuellement en Europe et notamment en France, sont visés les catholiques et leurs lieux de prières. Sur le continent africain, il ne se passe pas une journée, dans la région du Sahel, sans qu’une attaque cible un village, des soldats, des écoles… En Afghanistan le 2 novembre dernier, une attaque terroriste contre l’université de Kaboul (fréquentée par 17 000 étudiants) a fait 19 morts, principalement des étudiants, et 22 blessés, particulièrement dans la faculté de droit. « Les ennemis du savoir et du progrès continuent de terroriser notre peuple » a dénoncé le président Ashraf Ghani.

En Afrique et en Afghanistan, les victimes sont majoritairement musulmanes. Ceux qui voudraient trouver des « excuses » aux tueurs des attaques terroristes en France se leurrent, car en faisant référence au prophète Mahomet pour justifier leurs tueries, ils blasphèment gravement comme le fait de crier « Allahu akbar ». Dans les multiples attentats, les cibles des assassinats sont des journalistes, des médecins, des intellectuels, des étudiants, des policiers, des militaires… Il faut prendre conscience que ces tueurs et leurs mentors veulent éliminer les élites, et installer des systèmes totalitaires d’obédience Frères musulmans.

Le président Erdogan voudrait que la Turquie retrouve la grandeur de l’empire Ottoman ! Serait-ce celle du règne du sultan Soliman le Magnifique (1520-1566) qui bâtit un empire jamais égalé ? Il est vrai qu’à cette époque la société des Frères musulmans n’existait pas. C’est mal parti, car le gigantesque palais qu’il s’est fait construire, ressemble plus à un édifice des années de l’URSS. La Turquie est dans une situation tant sanitaire qu’économique catastrophique, et pour détourner le peuple de ses échecs, le Président turc accuse des pseudo-comploteurs (c’est un habitué de la méthode), et notamment la France et son Président, en se voulant une autorité incontournable de l’islam.

En fait le président Erdogan ne met pas ses pas dans ceux du sultan, mais est le digne successeur du fondateur de la société des Frères musulmans Hassan el-Banna (grand-père de Tariq Ramadan) ; depuis la disparition du président égyptien Mohamed Morsi, candidat des Frères musulmans, (renversé, arrêté et jugé) la place est libre. Le Hamas est la branche armée des Frères musulmans. Un peu partout iles Frères se sont essaimés tant en Europe qu’en Afrique, notamment en France en y envoyant des imams et en y finançant des mosquées.

La laïcité lui est totalement insupportable. La laïcité est le « principe de séparation dans l’État de la société civile et de la société religieuse » et « d’impartialité ou de neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses. »

Deux exemples et deux pays, le premier, la France, majoritairement catholique et le second, le Niger, majoritairement musulman. En France, durant la Révolution la séparation des Églises et de l’État le 21 février 1795… et enfin le vote de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Églises et de l’État, la République devient laïque.

Le Niger est depuis sa fondation à l’indépendance un état laïc. L’article 8 de la Constitution adoptée en 2010, affirme « son respect pour toutes les croyances et assure l’égalité devant la loi sans distinction de religion ». L’article 9 dispose « que les partis politiques à caractère ethnique, régionaliste ou religieux sont interdits. Aucun parti ne saurait être créé dans le but de promouvoir une ethnie, une région ou une religion, sous peine de sanctions prévues par la loi. » Ce pays est majoritairement musulman et animiste.

En France, au-delà des discours des dirigeants et de leurs opposants, il est inconvenant de stigmatiser les Français de religion musulmane chaque fois qu’un attentat de tueurs terroristes se produit. Leur demandant de prouver leur attachement à la République est une véritable aberration. Ce n’est pas la laïcité qui est en danger, mais la République. Les tueurs terroristes qu’ils sévissent en Afrique, en Afghanistan ou en Occident, ont les mêmes objectifs. Ne soyons pas dupes car il y va de notre survie et de notre liberté aux uns et aux autres de s’y opposer.

Article précédent
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article