Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog d'Alain Paul Nicolas

Pour le Rassemblement des Africains pour l'indépendance de l'Afrique, afin de mettre fin aux territoires issus de la colonisation ; à instaurer une monnaie pour remplacer le franc CFA ; de changer les Institutions et les Constitutions, afin de prendre en compte l'histoire, la culture et les réalités de ces pays en les conciliant notamment avec la modernité.

Clearstream - Qui est Machiavel ?

L’affaire fait les gros titres de la presse. La seule attente des journalistes réside dans l’annonce de la démission du Premier ministre, Monsieur de Villepin.

ns l’affaire dite de Clearstream, le listing du corbeau comportait un certain nombre de noms de personnalités françaises, de gauche comme de droite, accusées d’avoir des comptes secrets à l’étranger. Aujourd’hui, les frères ennemis de l’UMP en sont les deux principaux protagonistes ; le Premier ministre, Dominique de Villepin et son ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy.

Cette affaire est tout sauf simple et est à multiples tiroirs. C’est un véritable parcours du combattant pour les juges et les enquêteurs chargés de trouver le nom du corbeau. Cet oiseau de mauvaise augure chercherait-il à décapiter la tête de l’État ?

Ou le corbeau est-il une pièce d’un vaste puzzle imaginé par un Machiavel, dans le seul but d’éliminer le Premier ministre, avec comme point de mire l’élection présidentielle ?

Mais qui serait ce Machiavel ? Une personne très au courant du fonctionnement de l’État et de ses multiples rouages…

Dans cette attente, la classe politique devrait garder son sang-froid et éviter des déclarations intempestives et hasardeuses.

Le président de l’UDF devrait savoir, en tant qu’élu du peuple, que dans la Constitution de la Ve République, seul, le président de la République est protégé de toute inquisition judiciaire durant son mandat. Monsieur de Villepin peut être entendu par les juges d’instruction sans que la République ne vacille et risque de s’écrouler comme un château de cartes. Idem pour les partisans d’une VIRépublique.

Une autre chose curieuse dans une démocratie. Dans l’affaire du corbeau, Nicolas Sarkozy a déposé plainte – comme certaines personnalités citées faussement –, mais le ministre de l’Intérieur est le patron de la police. Pas aisé d’être un jongleur de casquettes (patron de l’UMP, ministre d’État, ministre de l’Intérieur, candidat à la candidature, ...).

Certains élus de la République, qui aiment s’ériger en juge lorsqu’il s’agit des autres, veulent utiliser leur joujou préféré : la commission parlementaire. Sont-ils plus crédibles, neutres ou compétents que les magistrats ?

Quant aux médias, ils ont une fois de plus oublié la présomption d’innocence.

 

Dominique de Villepin est accusé de tous les maux et beaucoup seraient heureux de le voir démissionner après la cacophonie du règlement du CPE. Il fait un coupable si parfait. Trop parfait justement. Et s’il n’était pas Machiavel !


Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article