Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog d'Alain Paul Nicolas

Rebelles d'Afrique et d'ailleurs cherche à mettre en place de nouvelles Institution et Constitution dans les pays d'Afrique en tenant compte de leur histoire et de leur culture, et en tentant de concilier tradition et modernité. La réflexion porte également sur l'abandon du franc CFA, et d'un redécoupage de territoires, car les uns et les autres sont ceux hérités de la colonisation. Entre 1500 et 1900, les Africains sont passés de 17 % à 7 % de la population mondiale. Il faut compter en moyenne quatre victimes collatérales pour un esclave vendu. Soit près de 100 millions de personnes ? (L'Afrique des idées, " Quel est le bilan humain de la traite négrière " par E. Lerouiel).

France - Que fait la police ?

 

L’avenue des Champs-Élysées, l’avenue la plus belle du monde si l’on en croit la légende, est depuis de nombreuses années l’avenue la plus sale du monde et est devenu au fil des ans le rendez-vous des petites frappes des cités d’Île-de-France et des barjots en tout genre.

 

Nous avons pu le constater une fois de plus le samedi 21 novembre dernier à l’issu du match de football opposant l’Algérie à l’Égypte. Il est bon de souligner que cette rencontre avait lieu non pas à Paris mais en Égypte. Nous n’étions plus dans la célébration du sport mais dans le fanatisme footbolesque ! De très nombreuses forces de l’ordre étaient présentes avec l’attirail complet des manifestations houleuses.

Mais nous n’avions encore rien vu. Le mercredi suivant, soit le 25, à partir de 20 h 30, l’avenue des Champs-Élysées est devenue un vaste champ de bataille. L’Algérie en match retour s’était qualifiée pour la coupe du monde en Afrique du sud. Les Algériens étaient venus très nombreux exprimés leur joie dans l’allégresse. Étaient également au rendez-vous les Algériens (1) des cités venus brisés et pillés de nombreux commerces de l’avenue : Montblanc, Drugstore publicis, Courir, Hugo Boss, Nike… cette liste n’est pas exhaustive.

Ce soir là, les forces de l’ordre étaient également impressionnantes en nombre. Pour quel résultat ?

Sans oublier environ 330 véhicules brûlés dans toute la France, des scènes de pillage et d’agression dans plusieurs villes. La presse écrite a été d’une redoutable discrétion sur le sujet en minimisant les violences.

En ce qui concerne le quartier des Champs-Élysées et en particulier l’avenue, il est étonnant que les barrières métalliques installées pour le 11 novembre ne fussent pas retirées. Quant à la police à quoi sert-elle ? 63 interpellations pour Paris c’est peu vu les dégâts occasionnés dans le seul huitième arrondissement. Pourquoi ne pas avoir interdit la circulation sur l’avenue à tous les véhicules ?

Il faut se rendre à l’évidence, la police n’avait pas reçu l’ordre d’intervenir contre les pilleurs de magasins. À quoi pouvait penser le ministre de l’Intérieur Brice Ortefeux en constatant cette pétaudière ? S’est-il souvenu des heurts très violents entre les Parisiens et les Marseillais lors du match annulé… sous l’œil désabusé des forces de l’ordre ! Sans oublier la mise à sac de poitiers.

C’est le foutoir organisé.

Le candidat Sarkozy s’était fait l’apôtre de la sécurité. Sitôt élu, on allait voir l’artiste au travail. C’est encore raté. C’est à croire que le président Sarkozy fait exprès de laisser pourrir la situation pour sortir de sa manche tel un prestidigitateur de nouvelles lois contre l’insécurité. Que penser de son regroupement des services de renseignement dont le préfet de police de Paris sera le patron en Ile-de-France au détriment des RG. Ce n’est pas gagné d’avance puisque Paris n’arrive pas à être sécurisé.

Monsieur Ortefeux n’est qu’une des marionnettes de Monsieur Sarkozy (2), l’agitateur public numéro un. Avec en ligne de mire l’élection des régionales, tous les grands discours sur la sécurité ne servent qu’à distraire le peuple et le détourner des enjeux politiques pour la France. Mais nous ne nous laisserons pas berner par Monsieur Sarkozy et ses godillots.

Ne jetons pas trop la pierre aux fonctionnaires chargés d’assurer la sécurité des biens et des personnes puisque leurs missions sont de plus en plus confuses et mal définies.

Tout déplacement du Président de la République nécessite des colonnes de véhicules de la police. Rien n’est trop beau pour l’empêcher de croiser le pékin moyen, d’une part.

D’autre part, la chasse aux étrangers en situation irrégulière nécessite également beaucoup de policiers. Mais également des moyens financiers. Hors l’argent il n’y en a pas… c’est la politique du bla-bla-bla. On agite l’insécurité comme un chiffon rouge devant le taureau sans se donner les moyens des ambitions.

Nicolas Sarkozy devrait se rappeler que son père a été un jour très heureux que la France lui ouvre ses portes.

En France, le pays des Droits de l’Homme n’est plus qu’un mythe. Cette réalité a disparu depuis la politique appliquée par l’État français durant la Seconde Guerre mondiale.

 

 

(1) Ces Algériens sont en fait des Français qui se déterminent comme Algériens en France et Français en Algérie. Il ne s’agit pas de leurs parents qui sont Algériens ou qui ont la double nationalité.
(2) Voir « Le tyran et les godillots ».

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article