Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog d'Alain Paul Nicolas

Rebelles d'Afrique et d'ailleurs cherche à mettre en place de nouvelles Institution et Constitution dans les pays d'Afrique en tenant compte de leur histoire et de leur culture, et en tentant de concilier tradition et modernité. La réflexion porte également sur l'abandon du franc CFA, et d'un redécoupage de territoires, car les uns et les autres sont ceux hérités de la colonisation. Entre 1500 et 1900, les Africains sont passés de 17 % à 7 % de la population mondiale. Il faut compter en moyenne quatre victimes collatérales pour un esclave vendu. Soit près de 100 millions de personnes ? (L'Afrique des idées, " Quel est le bilan humain de la traite négrière " par E. Lerouiel).

Hollande - Des Africains attentifs !

Reconnaissons le, en France, l’élection de François Hollande nous a réjoui. Mais il ne suffit pas de remplacer Sarkozy par Hollande pour que les maléfiques relations entre les dirigeants français et africains disparaissent.

Nous serons attentifs à l’action du nouveau Président français en ce qui concerne les relations entre la France et ses anciennes colonies en particulier. Nous ne recommencerons pas la même erreur commise avec François Mitterrand après son élection en 1981. Celui qui, à l’époque, devait rompre avec les pratiques de ces prédécesseurs et dont la nomination de Jean-Pierre Cot, en qualité de ministre délégué à la Coopération et au Développement, nous donnait de grands espoirs. Hélas ! Le 7 décembre 1982, le ministre Cot remettait sa démission en raison d’un désaccord avec la politique africaine de François Mitterrand. Il était contre la politique du président en Afrique.

Depuis cette date, la situation n’a fait que se détériorer.

Nous n’oublions pas que le Parti socialiste français est toujours membre de l’International socialiste ; cette nébuleuse a permis à Laurent Gbagbo d’être reconnu président le 26 octobre 2000 ou de soutenir des dirigeants pas toujours très fréquentables… Elle n’est pas la seule, car certaines de droites existent aussi et soutiennent également des amis dictateurs, Ouattara en Côte d’Ivoire, Alpha Condé en Guinée sans oublier le Guide libyen, les présidents tunisiens et égyptiens naguère.

En ce qui concerne le nouveau président français, nous lui demandons de rompre définitivement avec des pratiques d’un autre âge. Le sous-sol africain est spolié par de grands groupes industriels proches des dirigeants français et africains dont leur unique but est l’enrichissement des uns et des autres ; pour les Français par le financement de campagnes électorales ; pour les autorités africaines par un enrichissement personnel (biens immobiliers investis à l’étranger…) et une main mise sans limite sur leurs États. Ni les populations d’Afrique ni celles de France ne bénéficient de ces richesses.

Un partenariat envers les dirigeants africains comme celui que la France a mis en place avec ses partenaires occidentaux, ni plus ni moins. Un changement de politique et de pratique en ce qui concerne le développement. Ne plus financer des États d’Afrique mais des projets : micro projets ou régionaux, en partenariat avec les autorités reconnues ou pas (préfet ou chefferie traditionelle), qui puissent enfin permettre aux populations d’Afrique de bénéficier de notre savoir-faire industriel, médical.

La France, marchande d’armes a fait le malheur de beaucoup d’innocents. Une nouvelle politique française en Afrique basée sur la diplomatie et non sur la guerre ne pourra que redonner un espoir à l’Afrique et rendre son honneur à la France.

Puisse le président François Hollande résister aux sirènes guerrières et imposer une ligne directrice pour le renouveau de l’Afrique avec la même ambition qu’il eut pour son élection. Ce qui implique une autre politique de l’immigration en France que son prédécesseur.

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

childrens book services 22/10/2014 11:15

Outre la science politique, le domaine des relations internationales attire matières intellectuelles de la technologie des champs et de l'ingénierie, de l'économie, l'histoire et le droit international.

for more details 09/10/2014 14:58

This exact thing is taking place behind every collaboration between countries. But these people are successful in masking these with some big projects that they say would come for the good of the country. I appreciate your guts in revealing these.